• Dominique Delaporte

Néologisme ? ou manque d’imagination ?

Agilité a-t- il remplacé capacité d’adaptation ?


Après l’agilité d’entreprise d’abord réservée aux grandes entreprises puis aux PME, voici le salarié agile. Comme je suis curieuse de nature j’ai voulu savoir ce qu’était un salarié agile. Après recherches et beaucoup de recul, je crois avoir compris que l’agilité est une soft skills (voir les très nombreux ouvrages sur ce thème). Selon les secteurs, de l’industrie au consulting, les patrons accordent plus ou moins d’importance à la capacité d’adaptation de leurs salariés.


De mon point de vue de Chef d’entreprise de TPE, je dirais qu’un salarié agile est une personne qui sait s’adapter aux nouveaux métiers, nouvelles organisations, nouveaux modèles économiques, nouveau paradigme économique, même s’il ignore le sens de paradigme.


Être capable de se remettre en cause, apprendre un autre métier, se former tout au long de sa vie, adapter ses connaissances techniques ou technologiques voire numériques à l’évolution des marchés, apprendre à travailler seul, en télétravail, en mode projet, avec des robots,... voilà à mon avis, entre autres, les qualités d’un salarié agile, d’un salarié adaptable.

Mesdames, Messieurs les DRH et les formateurs, à vous de faire.



Unsplash marvin meyer

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout