• Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

©2019 by Dominique Delaporte. Proudly created with Wix.com

  • Dominique Delaporte

Le business plan, c'est facile (2)

Pas d’article cette semaine car je suis très occupée par la relecture du tome 2 de mon "manuel de survie des créateurs d’entreprise".


Le titre provisoire est « le business plan, c’est facile ! ». Facile parce que j’amène le lecteur très progressivement, très pédagogiquement vers la rédaction de son propre business plan. C’est pour moi que c’est difficile : car expliquer ce que je fais quotidiennement depuis près de 30 ans n’est pas simple !


Je ne suis ni comptable même si je suis diplômée de l’ESC Rouen option finances compta, ni une spécialiste du Marketing même si j’ai suivi un master recherche Marketing.

Je suis un Chef d’entreprise, un patron de PME depuis plus de 25 ans au point d’estimer avoir les compétences nécessaires pour écrire un manuel sur le Business Plan.



Ni gestionnaire (trop comptable), ni manager (trop tourné gestion d’équipe), le patron de PME est « multicompétences » mais il est le seul à pouvoir écrire son business plan, parce qu’il est le seul à avoir une vision globale de de sa propre entreprise, vision tant commerciale, qu’humaine ou comptable. J’ajoute : vision de son propre capital, de son propre investissement.


Au fil des années et grâce à mon expérience terrain, je suis arrivée à prendre suffisamment de recul pour pouvoir écrire un document très personnel que j’ai « enseigné » à tous les porteurs de projet que j’accompagne. Je l’appelle business plan parce que je n’ai rien trouvé de plus vendeur mais je l’ai amendé, modifié, peaufiné au point d’en faire mon matériel de base de la direction d’entreprise.


Ma méthode est très personnelle et « elle marche » puisque les créateurs que j’ai suivis l’ont parfaitement intégrée : ils sont aujourd’hui capables de participer à l’écriture de leur premier business plan, de le mettre à jour selon les aléas de l’environnement et leur attitude commerciale vis-à-vis de leur marché. Ils savent tous monter un compte d’exploitation, définir une stratégie et la chiffrer, écrire et tenir à jour leur plan de trésorerie et même gérer une comptabilité simplifiée. Ils sont devenus autonomes, anticipateurs.


C’est ce business plan que je présente dans le tome 2. Peut-être y aura-t-il un tome 3 orienté « management[1] » d’entreprise ?

[1] A l’exclusion de toute gestion des RH, car je travaille surtout avec des TPE-PME dans lesquelles la gestion de l’équipe est différente, plus proche, de celle des plus grandes entreprises.

Photo unsplash ruthie

1 vue