• Dominique Delaporte

La création d'entreprise est avant tout une aventure humaine !

La création d’entreprise est avant tout une aventure humaine, bien plus que des chiffres.

Et ce coté humain est trop souvent négligé dans l’accompagnement des porteurs de projet.


Au moins une fois par mois, j’anime bénévolement une matinée de 4 heures sur « votre projet création » pour un financeur, l’objectif avoué ou non étant de savoir à quelle étape de la création d’entreprise se situent les porteurs de projets. Est-il temps de les accompagner ou non vers un prêt ? Je vous rappelle que les porteurs de projet n’ayant pas besoin de prêt ne sont pas accompagnés par des associations « officielles ».


Cette expérience d’animation de plusieurs années m’a permis d‘établir une typologie des participants : ceux qui ont besoin d’un accompagnateur-création pour des projets déjà avancés et ceux qui ont besoin d’un « coach » création.


A mon avis, l’accompagnateur d’aujourd’hui est souvent lié à un financeur qui a besoin d’un document bien rédigé dans sa partie financière pour accorder son prêt. Les porteurs de projet sont déjà autonomes, à l’écoute (ce qui n’est pas le cas de tous les porteurs !), capables de se remettre en cause et de s’adapter. Il s’agit alors pour eux d’entrer dans un « moule », un document quasiment normalisé : le Business Plan.


Le coach-création est beaucoup plus en amont. Il va s’intéresser à la femme ou à l’homme, porteur de projet mais aussi au futur créateur parfois dans une période de découragement, de doute à la fois sur lui-même et sur son projet. Ce n’est pas un coach dans l’acception la plus courante mais plutôt une personne capable de faire rebondir le créateur dans la bonne direction, de lui donner confiance dans la rédaction de son BP, de le faire gagner en autonomie, en faisant faire, capable de beaucoup de pédagogie aussi car il se retrouve très souvent en situation de formateur. Un coach capable de lui faire découvrir toutes les facettes du métier de Chef d’entreprise.


Je crois que l’aspect humain de la création est trop négligé. La création ce ne sont pas que des chiffres, ce sont surtout des hommes et des femmes prêts à s’impliquer, à s’engager.

Et voila mon leitmotiv préféré : qui accompagne l’humain de la création d’entreprise ? Qui re-motive les porteurs de projet quand ils doutent de leur projet ? On ne passe pas assez de temps sur l’avant- création. Un créateur ce n’est pas qu’un business plan, dans lequel sa motivation et son CV tiennent trop peu de place par rapport aux chiffres. Un créateur ce n’est pas qu’une somme de comptes d’exploitations prévisionnels à 3 ans.


La création d’entreprise est avant tout une aventure humaine. Hélas il n’y a pas suffisamment de budget pour ce type d’aventure, car il n’y a pas d’objectif ni de résultat chiffré. Un porteur de projet peut mettre 3 mois ou 2 ans avant de créer.


Seules les associations de bénévoles sont capables de « coacher » les porteurs de projet, pour une question de disponibilité de temps : elles ne sont pas tenues de rendre compte du temps passé à coacher un créateur. Cependant elles manquent de crédit ne serait-ce que pour lancer une campagne d’information sur leur rôle, ou former leurs bénévoles à l’aspect humain de la création d’entreprise, cette sorte de coaching qui n’en est pas un, au sens littéral du mot.


Messieurs les financeurs, on a besoin de vous !



3 vues
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

©2019 by Dominique Delaporte. Proudly created with Wix.com