• Dominique Delaporte

Compétence Métier Chef d'entreprise (3)

Mis à jour : 31 juil. 2019

Il y a encore quelques semaines quand je me présentais, par exemple à des porteurs de projet ou à des étudiants, je disais « Chef d’entreprise ». J’ai quand même mis des mois à comprendre que tout le monde s’en moquait !


J’ai donc cherché assez longtemps ce qui me différenciait des autres personnes présentes et je me présente maintenant comme « Conseil en développement commercial pour PME ». Ce dont tout le monde se moque aussi car le commercial est totalement inconnu de ceux qui n’ont jamais dirigé une entreprise. Or tous les dirigeants en exercice savent bien que le client et ses corollaires, la vente et le commercial sont les conditions d’existence même de l’entreprise.


Je ne cesserai jamais de le répéter, une entreprise sans client … n’est rien du tout. Comme d’habitude je cite Sam Walton « Il n'y a qu'un patron : le client. Et il peut licencier tout le personnel, depuis le directeur jusqu'à l'employé, tout simplement en allant dépenser son argent ailleurs".


Donc aux yeux de tous « Chef d’entreprise » n’est pas un métier ! Quelle erreur ! Pourtant ce non-métier m’occupe à 150% de mon temps. Vous aussi j’imagine.



J’ai trouvé une formation inscrite au RNCP sur le métier d’Entrepreneur, développée sur le modèle de la gestion de projet. Je trouve cette approche intéressante car créer est un projet. On appelle d’ailleurs les créateurs potentiels des porteurs de projet. Mais je n’ai pas trouvé dans le contenu pédagogique la notion de « compétence du Chef d’entreprise ».


Je l’ai déjà dit : ne devient pas Chef d’entreprise, qui veut. Au-delà du savoir, du savoir-faire et peut être du savoir-être (qui ressemble plus à de la gestion d’équipe), comment définir celui qui va entreprendre ? de quel bois est-il fait ?


C’est pourquoi je suis en train d’écrire un module de 3h à l’intention des créateurs potentiels dans le but de les informer des "contraintes personnelles" du métier de Chef d’entreprise.

Pour avoir accompagné des dizaines de porteurs de projet lors de la création de leur activité, j'ai identifie le fait que le plus difficile pour eux, quand ce n’est pas « naturel », est de gagner en autonomie, en curiosité, en créativité, en écoute active, d’oublier le stress, de gérer la solitude… Et plus encore…Mais tout peut s’apprendre …

Retrouvez tous mes articles sur www.dominiquedelaporte-story.com ou www.vivematpepme.com pour les plus anciens.

Photo Samuel Zeller - Unsplash

0 vue
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

©2019 by Dominique Delaporte. Proudly created with Wix.com